DUQUEINE Team en Master Endurance Legends


Depuis le début de la saison 2022 du Master Endurance Legends, DUQUEINE Team a connu de nombreux succès. Avec comme pilote, Stuart Wiltshire, un pilote amateur anglais, DUQUEINE Team et la Ligier JSP2 bleue et rouge, sont montés à de nombreuses reprises sur les podiums (4/7 au général et 7/7 en classe LMP2).

Les derniers en date remontent au weekend du 14 & 15 Août. L’équipe était présente sur le mythique circuit du Nürburgring pour la 4e manche de ce championnat Historique. Encore une fois, la Ligier JSP2 de Stuart a su performer et montrer qu’un amateur peut se battre et tenir tête à un triple vainqueur du Mans.


Lors des séances qualificatives, Stuart signera la Pôle Position.

Parti 1er de la course 1, Stuart a mené la course du premier à l’avant-dernier tour. Malgré ses efforts pour contenir Marco Werner, le triple vainqueur du Mans, Stuart a cédé dans l’ultime tour. Cependant, il n’a pas à rougir de sa très belle seconde place.


"C'était très dur à l'intérieur du cockpit. Je ne pense pas que j'aurais pu tenir tête à Marco si je n'avais pas fait cette erreur. Je suis un amateur de 57 ans, et je suis gros ! Marco est un triple vainqueur du Mans et une légende - donc, non... Mais vous savez, c'est ma première saison et j'apprécie le défi." Racontait Stuart à la fin de la 1ère course.


Pour la 2e course du weekend, la grille de départ était définie par le classement de la course 1. Stuart est donc parti 2e, derrière Werner et sa Lola B12/80. A la fin du 1er, les trois premiers sont déjà au coude-à-coude. Malgré l’envie de Stuart, Werner et sa Lola reprennent quelques secondes d’avance jusqu’aux arrêts au stand. Au 10ème tour, Werner et Wiltshire s'arrêtent simultanément. L'Allemand doit prendre sa pénalité de pilote d'élite, le Britannique en profite pour repasser devant, mais ne prend pas la tête, car Trautwein en avait profité pour les doubler.


Rattrapé par Werner, Stuart se fait doubler, mais récupère rapidement sa seconde place suite au drive through de la Lola B12/80 de l’Allemand. Le Britannique, sur sa Ligier JSP2 franchira la ligne en 2e position.


"Je m'accrochais à la vie, vraiment", a déclaré Wiltshire au sujet de ne pas être en mesure de rivaliser vers la fin. "Ces conditions ne sont tout simplement pas pour moi. S'ils introduisent un jour un championnat arctique, je serai le premier à m'y inscrire ! La voiture était capable d’aller plus vite, mais j'étais vraiment à ma limite."