Premier podium de la saison pour DUQUEINE Team


La 5e épreuve de l’ELMS se disputait en terres Belges sur le fameux Circuit de Spa-Francorchamps. Qualifiée 5ème, l’Oreca #30 de DUQUEINE Team s'est battue jusqu'à la fin pour cette magnifique 2e place.

Le circuit de Spa-Francorchamps n'a pas dérogé à ses règles. Quand vous roulez en Septembre dans les Ardennes Belges, prévoyez le parapluie. Spa 2021 marque aussi le retour des fans et de la grid walk. Quoi de mieux qu'un podium pour fêter leur retour ?

Les tests collectifs du mercredi se sont déroulés sous un temps instable avec une alternance de forte pluie et d'accalmie. La mise au point du set up ne fut pas de tout repos et l'équipe a su utiliser chaque moment efficacement afin d'engranger de l'expérience en vue de la course.

Le reste du weekend s'est déroulé sous une météo plus clémente. Les deux sessions d’essais libres du vendredi et samedi sont consacrées aux réglages de la voiture et à la préparation de la stratégie en vue de la qualification et de la course.

René Binder, le pilote autrichien de l'écurie Alésienne, aura la mission d'aller chercher le meilleur chrono en qualifications. La séance est perturbée par un drapeau rouge sorti dès les premières minutes suite à la sortie de piste d'une LMP2 dans le Raidillon. Néanmoins René reste concentré sur son objectif et réalise un superbe tour qui positionne l'Oreca #30 à la 5ème place sur la grille de départ.

Comme à son habitude, c'est Memo Rojas qui prend le départ des 4H de course. A 11h les feux s'éteignent et la course se lance. C'est le chaos au 1er virage. Grâce à son expérience Mémo tire son épingle du jeu et se retrouve 3e à la fin du premier tour. Quelques tours après, le safety car est de sortie. La première intervention dans une course chaotique. Au total 2 safety car et 3 full course yellow.

Après une heure de course, DUQUEINE Team effectue son premier changement de pilote. C'est René Binder qui entre en jeu. Il ressort P7 et entame une longue et belle remontée grâce à une stratégie décalée au niveau de l'utilisation des pneumatiques. Rene doit batailler avec l'Oreca #29 de Ultimate, la #65 de Panis Racing et la #32 de United Autosport. Lors du second arrêt au stand, la stratégie décalée définie dès le départ permet à René de ressortir 4ème.

A une heure et demie de la fin, il rend le volant à Tristan Gommendy. DUQUEINE Team est alors 4e. L'objectif quand il monte dans l'Oreca #30 est simple : aller chercher ce podium qui leur tend les bras. A la suite d'une bataille acharnée avec James Allen puis Will Stevens (Panis Racing), Tristan réussit à remporter le duel et se retrouve P3 à une heure du drapeau à damier. Il suit la stratégie à la lettre : piloter vite et économiser de l'essence, sa spécialité! Il continue sur sa lancée et part en chasse de la United Autosport #32.

A 30 minutes de la fin, il réussit à la dépasser et permet à l'équipe d'être 2e et de rentrer au stand un tour plus tard pour le ravitaillement. Ce décalage a permis à l'équipe de pouvoir attaquer jusqu'à la fin refaisant son retard sur l'Oreca #41 de WRT pilotée par Louis Deletraz. La tension est à son comble dans le stand. Tristan n'est plus qu'à 7sec sur un gros rythme et il reste 5 minutes avant l'arrivée. Un ultime full course yellow est présenté et scelle le résultat. Après 4 minutes, le drapeau vert est agité pour un dernier tour de piste. Tristan Gommendy et l'Oreca #30 passent la ligne d'arrivée 2e. Ils échouent à seulement 5,3 secondes de la victoire. Ce podium vient récompenser tous les efforts mis en œuvre par l'équipe et les pilotes.

Une belle opération est effectuée pour le classement général. Seulement 12 points sépare l'équipe de la 2ième place. La bataille sera intense à Portimao.

 

Gilles DUQUEINE : "C’est pour ce genre de week-end qu’on aime la course !!! Sur le plus beau et difficile circuit au monde, un championnat d’Europe de niveau Mondial et une fantastique 2ème place à l’arrivée !!!

Mon plaisir et ma grande satisfaction s’adressent aux pilotes qui ont été extrêmement performants tout le long des 4h de course, à Greg et ses ingés qui ont rendu une copie parfaite (setup, stratégie…), l’équipe de mécanos qui a encore fait un sans faute dans la préparation et les ravitaillements. Enfin un grand merci à Max qui a managé l’ensemble à la perfection !!! Du bel ouvrage qui véhicule bien les valeurs du Groupe DUQUEINE: Objectifs, exigences et performances élevés….

Good Job ! A très bientôt pour la finale à Portimao…."

 

Max FAVARD - Team Manager : "Spa est l'un des plus beaux circuits d'Europe. Le weekend de course a été dur techniquement pour se mettre au niveau des équipes de pointe. Nous avons réalisé une super Qualif avec René qui place la voiture en 5ème position. La course s'est déroulée parfaitement, les ingénieurs, les mécaniciens et les pilotes ont optimisé la gestion de l'essence et des pneus pour avoir tous les atouts en mains en fin de course. Les pilotes ont rendu une copie parfaite qui nous a permis de monter sur la deuxième marche du podium à quelques secondes de la victoire.

Je suis fier du travail accompli et de l'abnégation de l'ensemble de l'équipe et des pilotes. Rendez-vous à Portimao où la deuxième place du championnat est encore jouable."

 

René BINDER : "Quel retour ! Le week-end à Spa n'a pas très bien commencé pour nous. Nous avons continué à travailler dur pour ramener notre Oreca #30 sur la bonne voie pour se qualifier cinquième sur la grille. En fait, la qualification a été un défi pour moi étant donné que juste avant mon attaque finale, Nicolas Jamin a crashé devant moi. Quant à notre résultat de course fantastique, je tiens à remercier Greg (Wheeler) pour l'excellente stratégie de course et toute l’équipe de DUQUEINE pour leur esprit combatif. Et bien sûr, je tiens aussi à remercier tous ceux qui ont continué à croire en nous."

 

Tristan GOMMENDY : "Nous venons de passer une semaine intense. Je suis évidement très heureux de cette deuxième place ! C’est l’aboutissement d’une montagne de travail. Nous le savons tous, ce championnat est probablement l’un des plus relevés dans le monde de l’endurance. Nous avons, je crois, obtenu le meilleur résultat possible. Chaque force en présence a donné le meilleur. Je tire un grand coup de chapeau à toute l’équipe DUQUEINE et à mes équipiers qui ont parfaitement fait leur job. Etant au volant de l’Oreca #30 pour les deux derniers relais, j’avais évidement la lourde tâche d’aller chercher ce podium. La LMP2 et notre stratégie ont fonctionné à merveille. Je suis déjà focus sur notre prochain meeting à Portimao car j’ai à cœur de renouveler cet excellent résultat… We keep pushing !!!"

 

Memo ROJAS : “2e en Belgique, notre meilleur résultat depuis le début de la saison… Une grande course pour nous. Nous étions tout près de la victoire! Nous continuons de progresser avec l'équipe. Durant cette course, nous n'avons commis aucune erreur, ni en piste, ni pendant les pit stop. J'en suis très heureux. Cela montre que le travail paie et grâce à cela, aujourd'hui, nous sommes dans la lutte pour la 2e place du championnat. Rendez vous au Portugal pour la dernière course de l'ELMS.”


­