2 courses, 2 Pole Position, 2 Fastest Lap et une victoire


Le Mans a été couronné de succès pour la DUQUEINE D08. Lors des séances qualificatives des 2 courses, les D08 étaient systématiquement au premier rang. Mais ils ne sont pas seulement les plus rapides sur un tour, ils sont aussi les plus rapides en course, comme en témoignent les deux meilleurs tours en course réalisés par une D08.


RINALDI : P3 EN QUALIF', FASTEST LAP ET PODIUM

Pour la première course, Rinaldi n°66 partait en 3e position. Après une grande partie de la course sous safety car, Rinaldi a parfaitement maîtrisé sa stratégie, ce qui a permis à N.Varrone et A.Mattschull de terminer 2e. La deuxième course était déjà bonne pour eux. Ils sont partis P6 et ont franchi la ligne P4. De plus, N.Varrone a réalisé le tour le plus rapide de cette course.


Malgré des qualifications compliquées, l'équipage de la Rinaldi n°66 a pu compter sur un bon rythme de course qui lui a permis de progresser et de terminer, à chaque course, devant sa place de départ.


MÜHLNER MOTORSPORT : 2 COURSES, 2 RESSENTIS

La Mülhner Motorsport n°21 a connu 2 courses complètement différentes. Pour la première course, ils sont partis P2 mais ils n'ont pas eu de chance avec le Pit Open. Malheureusement, ils ont terminé 21e. Parti en pole position pour la deuxième course, ils ont réussi à gardé tout au long de la course la tête. U.De Wild et M.Krantz sont montés sur la plus haute marche du podium lors de cette 2e course.


Contrairement à la n°21, la n°18 n'a pas été piégée par le Pit Open et a pu bénéficier d'un arrêt au stand au bon moment, ce qui lui a permis de gagner beaucoup de places et de terminer P6 de la première course. Forte de son bon résultat de la course précédente, la Mülhner n°18 réalisa une très bonne deuxième course en se hissant progressivement au classement et en terminant 13e.


TS CORSE

Parti 24e, TS Corse gagne un certain nombre de positions lors du premier tour pour être P10. Mais un contact à deux tours de la fin les oblige à abandonner. Heureusement pour le pilote, plus de peur que de mal. En raison de l'abandon en Course 1, TS Corse a dû partir dernier derrière les GT lors de la Course 2. Mais avec beaucoup d'envie et une bonne stratégie, ils ont pu gagner des places et terminer 26e au général et 24e en LMP3.


WTM

Comme pour la DKR n°1, un contact en fin de première course les a contraints à l'abandon alors que leur rythme de course était bon. Lors de la deuxième qualification, WTM a fait un très bon travail en établissant le quatrième chrono de la séance. Frustré par le DNF lors de la Course 1, le WTM a terminé P7.


GRAINMARKET RACING

Parti en fond de grille, Grainmarket n'a pas pu lutter au départ de la course 1 à cause de la voiture de sécurité. Malheureusement pour eux, un incident de course en première partie de course les a contraints à l'abandon. Partis P29 de la deuxième course, ils ont réussi à gagner quelques places pendant pour terminer P21. Le résultat n'étant pas celui attendu, Grainmarket peut tout de même se satisfaire d'un rythme de course constant de la D08.


DKR ENGINEERING

Parti en pole position de la 1ère course, la DKR n°4, tout comme Mülhner, a été piégé par la Pit Open et termine 19e. Ce n'était pas le résultat escompté. Malgré tout, L.Hörr réalise le tour le plus rapide de cette course. Lors de la Course 2, ils n'ont, une fois de plus, pas eu de chance. Ils sont partis de la première ligne mais un incident de course a causé leur abandon.


Les courses se succèdent et se ressemblent pour la DKR n°1. Malheureusement pour eux, ils ont été piégés par un incident de course lors de la première course de Road to Le Mans et ils ont été forcés à l'abandon. Bien que bien classé au départ de la deuxième course, le DKR n°1 a perdu beaucoup de places suite à un accrochage. Ils ont franchi la ligne d'arrivée 28e, dernier des P3.